Un instructeur de cadets nommé agent de conservation de l’année

Article / Le 27 août 2020 / Numéro de projet : 20-0116

Par Steven Fouchard, Affaires publiques de l’Armée

New Liskeard (Ontario) — Un instructeur de cadets a été nommé agent de conservation de l’année par le ministère des Richesses naturelles et des Forêts (MRNF) de l’Ontario et l’Association des agents de protection de la nature de l'Ontario.

Le lieutenant Mike Schenk travaille au bureau du MRNF à New Liskeard, en Ontario, où il est chargé de l’application des lois sur les ressources naturelles dans la région de Temagami. Il est également instructeur de cadets au sein du Service d’administration et d’instruction pour les organisations de cadets (SAIOC).

Dans l’entrevue suivante, le Lt Schenk discute de la satisfaction qui accompagne l’encadrement des jeunes, de la façon dont ses deux postes s’influencent mutuellement et du fait qu’il a trop de plaisir avec ses cadets pour prendre sa retraite.

Quand vous êtes-vous enrôlé dans la Réserve et qu’est-ce qui vous a motivé ou inspiré?

En décembre 2004, mon fils de 12 ans, Taylor, s’est joint au programme des cadets de l’Armée. Il aimait beaucoup le programme, mais il y avait une pénurie d’instructeurs civils. À l’automne 2006, je me suis enrôlé pour aider. J’aimais le programme et j’ai été recruté dans le Cadre des instructeurs de cadets en 2009, à l’âge de 45 ans. J’étais un scout/pionnier, ce qui a eu une influence fondamentale sur moi dans mon adolescence. En tant qu’adulte, j’ai exercé les fonctions de chef d’un programme de scoutisme pendant sept ans, et maintenant je profite de mon temps au sein du programme des cadets de l’Armée.

Être un leader auprès des jeunes me permet de redonner à ma communauté. Mes trois enfants maintenant adultes ont participé au programme des cadets de l’Armée. J’ai dit à ma conjointe, Lise, que je prendrais ma retraite une fois qu’ils termineraient le programme, mais j’ai trop de plaisir pour partir.

Décrivez l’unité de cadets au sein de laquelle vous travaillez. Quel type de choses enseignez-vous?

Je fais partie du 2344e Corps de cadets royaux de l’Armée canadienne. Cette unité existe dans la communauté depuis 70 ans. Nous rassemblons environ 30 cadets chaque année, grâce à un personnel dévoué composé de quatre officiers et de trois instructeurs civils. J’enseigne tous les sujets aux cadets, sauf les exercices militaires. Avec mes genoux usés…je laisse cette tâche aux cadets supérieurs. J’aime particulièrement enseigner les sujets liés aux activités de plein air comme la navigation, les bivouacs et les techniques de survie, en plus d’entraîner l’équipe d’adresse au tir.

Qu’aimez-vous le plus de votre travail avec les jeunes?

Le plus beau pour moi dans tout cela est de les voir arriver très nerveux et timides, puis de les regarder apprendre et devenir plus confiants, à un point tel qu’ils assurent le leadership de tout le corps. Je ressens beaucoup de fierté, car je sais que j’ai joué un rôle dans leur cheminement.

Quels liens existent entre vos deux emplois?

Ils sont très compatibles et complémentaires. Je me sers des connaissances liées aux activités de plein air, aux déplacements en milieu sauvage et aux techniques de survie que j’ai acquises dans le cadre de mon emploi comme agent de conservation et de mes études officielles de technicien forestier dans mon rôle au sein du corps de cadets. J’ai acquis diverses connaissances de la planification opérationnelle et des techniques d’enseignement lors de l’instruction militaire.

Qu’avez-vous ressenti lorsqu’on vous a nommé agent de conservation de l’année?

C’est bel et bien le moment fort de ma carrière de 40 ans au MRNF. Ce fut une grande surprise. Je suis très honoré d’avoir été nommé et choisi par mes collègues. Le MRNF est un ministère qui est fortement axé sur le travail d’équipe, et je salue les efforts des autres agents et membres du personnel avec lesquels j’ai l’honneur de travailler.

Pour commenter cet article, rendez-vous dans la section Articles de la page Facebook de l’Armée canadienne

Date de modification :