The Princess Louise Fusiliers

Identification de l’unité

insigne The Princess Louise Fusiliers

FIDELITER
Faithfully
  

Emplacement

Manège militaire Halifax
C.P. 99000 succ Forces
Halifax, NS  B3K 5X5

The Princess Louise Fusiliers, Manège militaire Halifax

Manège militaire Halifax

Joignez notre équipe

Vous cherchez du travail à temps plein ou à temps partiel? Nous embauchons et offrons d'excellentes perspectives de carrière. N'hésitez pas à appeler ou envoyer un courriel à notre recruteur qui se fera un plaisir de répondre à vos questions et de vous indiquer comment vous adresser à notre régiment.

Le recruteur de notre équipe

Nom : Bureau de recruitement 36 GBC Halifax
Téléphone : 902-427-3085
Courriel : Hfx_Army_Recruiting@forces.gc.ca 

Ou contactez

Téléphone: 1-800-856-8488
Trouvez un centre de recrutement près de vous. 

Entraînement

septembre à juin:

  • mardi soir
  • 19 h à 22 h
  • une fin de semaine par mois.

L'emploi d'été à plein temps est disponible de mai à août.

Métiers dans notre unité

Équipement

Véhicules :

Armes :

Voir la liste complète des armes et véhicules.

Tâches de mission

Un certain nombre d’unités de la Réserve de l’Armée se sont vu attribuer des tâches de mission précises. Les militaires au sein de ces unités sont formés pour avoir les capacités spécifiques voulues et être prêts à être pleinement intégrés, en tant qu’entité constituée, aux unités de la Force régulière auxquelles ils viennent en renfort.

Les tâches de mission de notre unité sont les suivantes : Pionniers d’assaut – Un peloton de 31 militaires, formés à l’emploi d’outils de constitution d’obstacle et de dégagement d’obstacles pour fournir à un groupement tactique en manœuvre un soutien à la mobilité et à la contre-mobilité.

Qui nous sommes

The Princess Louise Fusiliers (PLF) est une unité d’infanterie de la Première réserve des Forces armées canadiennes située à Halifax, en Nouvelle-Écosse. L’histoire de ce régiment d’infanterie remonte à une unité de la milice de Halifax créée le 18 juin 1749.

The Princess Louise Fusiliers est d’abord un régiment d’infanterie légère à qui on a confié une nouvelle tâche de mission liée aux pionniers. Il a pour rôle de fournir des renforts à la Force régulière lors des opérations expéditionnaires ainsi qu’à l’occasion des opérations nationales.

Parmi les différentes compétences enseignées et mises en pratique au niveau de l’unité, on retrouve les techniques de campagne et les procédures de combat comme le camouflage, la dissimulation, la sécurité interne, la tenue de patrouille, les tactiques de fuite et d’évasion, de même que l’utilisation sécuritaire des explosifs, des artifices et des systèmes de communication et de navigation. Les membres du PLF apprennent aussi le maniement des armes, l’adresse au tir, la navigation, les compétences de base de la guerre en hiver, des opérations en montagne et des pionniers, tant de jour que de nuit.

Avantages de l’enrôlement

Lorsque vous vous joignez à notre unité, vous recevrez une rémunération concurrentielle pour votre travail à temps partiel ou à temps plein. Vous êtes également admissible pour une formation en cours d’emploi qui pourrait vous être utile dans votre vie civile. Aussi, il y a des avantages médicaux, dentaires et éducatifs qui sont offerts aux réservistes de l’Armée.

Voici les détails :

Équipe de commandement

  • Commandant - Lieutenant-colonel B.R. Pitcher, CD
  • Sergent-major régimentaire - Adjudant-chef L. Conrad, CD

Communiquez avec nous

The Princess Louise Fusiliers
Manège militaire Halifax
C.P. 99000 succ Forces
Halifax, NS  B3K 5X5

Téléphone : 902-427-3085
Courriel : hfx_army_recruiting@forces.gc.ca

Nouvelles

Le Lcol Taylor, en compagnie d’équipes COCIM et OPSPSY de la Cie Charles et d’interprètes.

Formée pour diriger

Antigonish (Nouvelle-Écosse) — Le lieutenant-colonel Eleanor Taylor n’a jamais prévu devenir pionnière. Ce qu’elle voulait, comme élève de la onzième année en 1994, était de trouver une carrière intéressante. Lorsqu’elle est tombée par hasard sur une brochure du Collège militaire royal dans le bureau de son conseiller en orientation au secondaire, elle a entamé son parcours pour devenir pionnière au sein de l’Armée canadienne (AC).
Le 12 mars 2020

Marjorie Whitcomb (née Horsnell)

Célébration du service d’une infirmière militaire

Saint John (Nouveau-Brunswick) — La Journée internationale des femmes est l’occasion de mettre en lumière les contributions de nombreuses Canadiennes qui ont servi leur pays, comme Marjorie Whitcomb (née Horsnell). Poussée par son goût de l’aventure, Marjorie s’est enrôlée dans le Corps de santé royal de l’Armée canadienne à titre d’infirmière militaire en 1949, à l’âge de 23 ans.
Le 9 mars 2020

Portrait du bombardier Jenny Wildman

Une militaire de Petawawa figure dans une exposition à Vimy

Oromocto, Nouveau-Brunswick — Lorsqu’on a demandé au caporal Geneviève Lapointe, une technicienne en imagerie de l’Armée canadienne, de photographier 40 nouveaux diplômés d’un cours d’artillerie en juillet dernier, on s’attendait uniquement à obtenir une photo de groupe.
Le 25 février 2020

Voir d'autres nouvelles

Notre histoire

Les origines du Princess Louise Fusiliers à Halifax, en Nouvelle-Écosse, remontent au 18 juin 1749, date à laquelle sir Edward Cornwalis a formé une milice locale sous son commandement à Halifax. Dix compagnies ont été formées à la place Grand Parade d’Halifax, et ont ensuite été regroupées en un bataillon.

Le Régiment est devenu une unité officielle du Canada uni en 1869, après l’adoption de la Loi sur la Milice, en 1868. Pendant son histoire, l’unité a changé plusieurs fois de nom. Le 5 novembre 1869, le régiment a pris le nom de 66e Bataillon, The Halifax Battalion of Infantry. À l’origine, il comptait six compagnies, et deux autres se sont ajoutées par la suite.

Dix ans plus tard, le 14 novembre 1879, le Régiment a été renommé 66e Bataillon, Princess Louise Fusiliers, en l’honneur de la princesse Louise, fille de la reine Victoria et femme du gouverneur général de l’époque. Peu de temps après, le Régiment a remporté ses premiers honneurs de bataille, lorsqu’il a aidé à mettre fin à la rébellion du Nord-Ouest, en 1885. Les soldats de l’unité se sont battus dans le Nord-Ouest du Canada aux côtés du Halifax Provisional Battalion. Quatorze ans plus tard, en 1899, certains des soldats du Régiment ont servi dans une compagnie créée en Nouvelle-Écosse au sein du 2e Bataillon (Service spécial), The Royal Canadian Regiment, qui a combattu en Afrique du Sud pendant la Seconde Guerre des Boers.

Poursuivre la lecture : The Princess Louise Fusiliers

Date de modification :